2017-11-AtelierReseauISA

  • Aide
  • Recherche
  • RSS
  • Google +
  • Facebook
  • Twitter
Université de Pau et des Pays de l'Adour (UPPA)

Colloques & Conférences

    • Conférence et 2ème journée d'étude "Figures et frontières de l’intime à l’époque contemporaine"Pau - UFR lettres, langues, sciences humaines et sport - Salle du conseil

      Les 14 et 15 décembre 2017, le programme de recherche Figures et frontières de l’intime à l’époque contemporaine de la fédération EFM (Espaces, frontières,métissages), laboratoires CRPHLL, ITEM et LLCAA...

      Lire la suite

Emergence(s)

Emergence(s)Le magazine des faits marquants de la recherche à l'UPPA

Mohamed Amara Président de l'Université de Pau et des pays de l'AdourMohamed Amara Président de l'Université de Pau et des pays de l'Adour« Des robots au service des élèves, des solutions pour mieux recycler...

Lire la suite

PDF
Vous êtes ici :
  • >
  • > Journée d’étude - Atelier du réseau ISA, Information Spatiale et Archéologie

Journée d’étude - Atelier du réseau ISA, Information Spatiale et ArchéologiePau - Amphithéâtre de la présidence

Modélisation conceptuelle et élaboration de bases de données à référence spatiale en archéologie et en histoire, journée d’étude - Atelier du réseau ISA, Information Spatiale et Archéologie, les 30 novembre et 1er décembre 2017.

Suite à l’ANF Mosaïque à Bibracte, a été évoquée l’idée de reconduire un séminaire ou atelier de travail sur la modélisation des données en amont des analyses spatiales. En effet, nous travaillons avec les SIG (Systèmes d’Information Géographique) et réalisons des analyses spatiales mais rarement nous accédons aux modèles des données sous-jacents ainsi qu’à la réflexion conceptuelle et théorique derrière toute base de données spatiale.

Traditionnellement, les chercheurs se sont fondés exclusivement sur une description thématique des objets étudiés pour décrire les phénomènes étudiés. Les chercheurs en sciences humaines utilisent désormais couramment les SIG pour modéliser les différentes problématiques (réseaux de transports, peuplement, ressources, etc.), mais malgré cela, peu sont ceux qui montrent les processus à l’œuvre derrière les modèles finaux, c'est-à-dire les modèles conceptuels des données.

Ainsi, à la suite de deux séminaires ISA (Dijon 2006, Tours 2008) et de la formation de Bibracte, nous proposons une manifestation centrée sur la modélisation conceptuelle et la mise en œuvre des bases de données. L'objectif est, non seulement, de présenter et discuter des modèles créés par les chercheurs et jeunes chercheurs mais aussi de promouvoir les échanges entre chercheurs et étudiants.

Afin de rendre cette manifestation la plus complète possible, nous proposons une journée de présentation couplée à une matinée d’atelier pratique. L’un de point fort de cette manifestation est son caractère transfrontalier (Espagne-France) et la participation de différents niveaux de formation (étudiants de master, doctorants, chercheurs) ce qui permettra d'enrichir encore plus les échanges. Plutôt focalisée sur l’archéologie et l’histoire, elle est aussi ouverte autres disciplines (anthropologie, géographie, histoire de l’art) car ces méthodologies novatrices peuvent leur permettre un meilleur traitement de leurs données. Cette rencontre permettra autant aux chercheurs qu’aux étudiants échanger des méthodologies, des idées et d’approfondir sur un sujet d’actualité : la mise en œuvre de modèles conceptuels et de bases des données pour la recherche dans les humanités.

Coordination: Mélanie Le Couédic, Leticia Tobalina, laboratoire ITEM EA 3002, Université de Pau et des pays de l’Adour