2017-09-SeminaireFrontiereIntime

  • Aide
  • Recherche
  • RSS
  • Google +
  • Facebook
  • Twitter
Université de Pau et des Pays de l'Adour (UPPA)

Emergence(s)

Emergence(s)Le magazine des faits marquants de la recherche à l'UPPA

Mohamed Amara Président de l'Université de Pau et des pays de l'AdourMohamed Amara Président de l'Université de Pau et des pays de l'Adour« Des robots au service des élèves, des solutions pour mieux recycler...

Lire la suite

PDF
Vous êtes ici :
  • >
  • > Séminaire " Figures et frontières de l’intime à l’époque contemporaine"

Séminaire " Figures et frontières de l’intime à l’époque contemporaine"Espagne - Université de Cordoue

Le programme de recherche Figures et frontières de l’intime à l’époque contemporaine / Figuras y fronteras de la intimidad en la época contemporánea, est un programme franco-espagnol mené par les laboratoires CRPHLL, ITEM et LLCAA, sous la direction de Michel Braud (CRPHLL, EA 3003), Sabine Forero Mendoza (ITEM, EA 3002) et Nadia Mékouar-Hertzberg (LLCAA, EA 1925), en partenariat avec le laboratoire PAIDI (HUM 224) de l’université de Cordoue (UCO - Espagne) et le laboratoire Arts Plastiques (EA 7472) de l’université de Rennes 2 (France).

Le projet comporte :

  • 2 journées d’étude à l’UPPA,
  • 1 séminaire de recherche à l’UCO,
  • 1 séminaire doctoral à l’UPPA.

Le séminaire des 6 et 7 octobre Figures et frontières de l’intime à l’époque contemporaine/Figuras y fronteras de la intimidad en la época contemporánea se déroulera à l’université de Cordoue.

Les figures de l’intime sont variables d’une époque à l’autre, car les frontières entre l’intérieur et l’extérieur sont mouvantes et sujettes à de constants déplacements. En brouillant la distinction du public et du privé, notre temps multiplie ces redistributions dans des proportions inédites, ce qui pose avec une acuité particulière la question de la possibilité du retrait et du secret, face à une exigence de transparence, jugée parfois tyrannique, et à la réalité d’une surexposition susceptible de prendre des allures pornographiques et obscènes. Bien des artistes contemporains s’emparent du thème en repoussant, non sans provocation, les limites de l’exposable et en jouant à inverser les rapports du dedans et du dehors. Serions-nous les victimes autant que les acteurs d’une « privation de l’intime » (Michaël Foessel) par un excès d’exhibition même ? Le développement des talk shows et de la téléréalité, de même que le succès et expansion des réseaux sociaux semblent aller dans ce sens. Mais que montre-t-on de soi quand on prétend tout montrer ? Et que peut-on encore réserver quand on est sommé de tout dévoiler ?

Foncièrement pluridisciplinaire, ce programme s’intéresse à la redistribution des espaces privé et commun dans des pratiques sociales profondément transformées par l’évolution de l’environnement médiatique et, plus particulièrement, par l’usage des outils numériques. Il est ouvert aux spécialistes des champs littéraire, artistique, psychologique et psychanalytique, sociologique, anthropologique et philosophique, qui s’interrogent sur les formes et enjeux actuels de la représentation de l'intime, autrement dit, sur les manières de penser, de vivre, de figurer le soi et la relation à l’autre. Par ailleurs, il privilégie une étude croisée Espagne/France des problématiques liées à l’intime, à ses représentations, ses évolutions et ses frontières.

Programme

Contacts :

  • Michel Braud (CRPHLL/EFM) -  michel.braud @ univ-pau.fr
  • Sabine Forero Mendoza (ITEM/EFM) - sabine.forero-mendoza @ univ-pau.fr
  • Nadia Mékouar-Hertzberg (LLCAA/EFM) -  nadia.mekouar @ univ-pau.fr