2016-06-NL101-AteliersScientCarboninière

  • Aide
  • Recherche
  • RSS
  • Google +
  • Facebook
  • Twitter
Université de Pau et des Pays de l'Adour (UPPA)
PDF
Vous êtes ici :

Atelier scientifique : prédiction de structures de nano-catalyseurs par modélisationPau - Palais Beaumont

Dans le cadre des événements labélisés CECAM  (Centre européen de calcul atomique et moléculaire) l’atelier intitulé Structure prediction of nanoclusters from global optimization techniques : computational strategies and connection to experiments  est organisé à Pau, au Palais Beaumont, par l'Equipe chimie physique (ECP) de l'IPREM, du 5 au 8 juillet 2016.

Les efforts de miniaturisation d’objets à l’échelle nanométrique, poursuivis depuis la fin des années 1980, proviennent d’une conférence initialement peu entendue donnée par Richard Feynman en 1959, devenue désormais célèbre par ces mots : «There’s plenty of room at the bottom ».

Parce qu’ils possèdent la taille des entités qu’ils ciblent, ces nano-objets trouvent leur utilité dans de nombreuses applications. Par exemple dans le domaine de la catalyse chimique, des nano-clusters d’atomes ou de molécules, tels que les nano-alliages, sont capables de disposer sélectivement les réactants entre eux et ainsi permettre des réactions plus efficaces et plus propres.

Il est expérimentalement possible de produire, contrôler et fonctionnaliser des objets dont la taille varie de la dizaine au millier d’atomes. Leur efficacité dépend de leur forme géométrique qui, elle-même, est façonnée par les interactions entre leurs électrons.

Il importe alors d’être en mesure de déterminer parfaitement la structure moléculaire de ces objets. D’un point de vue expérimental, les protocoles qui conduisent à déterminer sans ambiguïté la structure de clusters de tailles calibrées sont rarissimes. Aussi, la modélisation moléculaire est un outil de premier plan dans ce domaine, bien qu’elle nécessite le recours à des calculs quantiques qui peuvent mobiliser les ressources de supercalculateurs construits à l’échelle d’un Etat.

La prédiction des structures optimales de nano-clusters et nanoparticules se fait donc par l’expérimentation numérique et trouve des perspectives dans divers champs des nanotechnologies.

Cette thématique fait l’objet de cet atelier dont l’objectif est de discuter de son état de l’art et de ses futurs développements. Le colloque regroupe plus d’une quarantaine de participants dont 28 orateurs invités, principalement européens et également nord et sud-américains. Les communications orales concernent les différentes stratégies calculatoires mises en œuvre pour la recherche de structures et, pour le quart d’entre elles, des techniques expérimentales de préparation et de caractérisation.

 

Contact : Philippe.carbonniere@univ-pau.fr (philippe.carbonniere @ univ-pau.fr)