2017-11-ProjetREPLIM

  • Aide
  • Recherche
  • RSS
  • Google +
  • Facebook
  • Twitter
Université de Pau et des Pays de l'Adour (UPPA)
PDF
Vous êtes ici :

Deux laboratoires de l’UPPA participent au projet européen REPLIM sur le changement climatique dans les Pyrénées

Huit laboratoires de recherche, trois pays, quatre langues plus l’anglais, une quarantaine de chercheurs, ingénieurs et jeunes chercheurs et un seul terrain d’étude : les Pyrénées. L’IPREM ainsi que le laboratoire de sciences humaines Passages participent au programme européen REPLIM, un acronyme derrière lequel se cache un Réseau d’observatoires des écosystèmes sensibles au changement climatique dans les Pyrénées.

Un projet européen pour un observatoire du changement climatique

Lancé en 2016, REPLIM a pour objectif d'élaborer un réseau instrumenté de lacs et de tourbières pyrénéens. Ils permettront de mesurer l'impact du changement climatique sur ce territoire. Ce suivi permettra d’aider l’adaptation aux effets du changement climatique.

Les lacs et les tourbières : des milieux sensibles au cœur de REPLIM

Les lacs et les tourbières de haute montagne sont des éléments emblématiques du paysage pyrénéen. Compte tenu de leur extrême sensibilité aux variations de température et aux perturbations environnementales, ils sont considérés comme de véritables « sentinelles » du changement climatique. Le projet REPLIM a sélectionné environ 15 sites d’étude (lacs et tourbières) répartis stratégiquement le long de toute la chaîne, pour ainsi créer un vaste réseau d’observation du changement climatique.

Travail de terrain, travaux de laboratoires

Au niveau des lacs, des échantillons d’eau ont été prélevés à l'aide de bateaux gonflables et de préleveurs. Aux mesures de température et d’oxygène, l’IPREM a ajouté des analyses de qualité d’eau et de propriétés chimiques (nutriments, carbone organique et non-organique, traces de métaux…).

En plus du terrain, le laboratoire Passages réalise des analyses géographiques et développe un recueil de souvenirs des populations de l’ouest des Pyrénées sur la présence des glaciers, la faune ou la flore en altitude.

Les analyses permettront d'étudier l'influence de certains facteurs tels que l'altitude, la latitude/longitude, la topographie/géologie ou l'orientation géographique sur les caractéristiques biogéochimiques des eaux des lacs pyrénéens et leur sensibilité au changement climatique.

 

S’abonner à la lettre d’actualités de REPLIM pour suivre le projet.

Retrouvez REPLIM sur Twitter et Facebook.

Site internet de l’observatoire pyrénéen du changement climatique.