2016-10-JEAccomodationLinguistique

  • Aide
  • Recherche
  • RSS
  • Google +
  • Facebook
  • Twitter
Université de Pau et des Pays de l'Adour (UPPA)

Colloques

    • Colloque international "Espaces, identités au temps présent : les transitions"Pau - UFR LLSHS / Présidence

      Les 3 et 4 mai 2017, se tiendra le colloque international Espaces, identités au temps présent : les transitions. Ce colloque est réalisé dans le cadre d’un partenariat entre la fédération de recherche...

      Lire la suite

PDF
Vous êtes ici :

Journées d’étude " L’Accommodation en linguistique" Pau - UFR lettres - Salle du conseil

Les journées d’étude intitulées L’Accommodation en linguistique sont une manifestation scientifique co-organisée par le Centre de recherche en poétique, histoire littéraire et linguistique (CRPHLL) et le laboratoire Langues, littératures et civilisations de l’Arc Atlantique (LLCAA) de l’UPPA et l’équipe Cultures et littératures des mondes anglophones (CLIMAS) de l’université Bordeaux-Montaigne (UBM). Elles se tiendront sur le campus palois, les jeudi 3 et vendredi 4 novembre 2016, dans la salle du conseil de l’UFR LLSHS. Elles constituent le premier volet d’une série d’événements scientifiques ; le second sera consacré aux Procédés de négociation en linguistique, événement qui aura lieu à UBM, à l’automne 2017.

Les communications présentées au cours de ces journées aborderont des problématiques associées au concept d’accommodation, qui a, tout d’abord, été élaboré en psychologie cognitive et en sociolinguistique. La théorie de l’accommodation linguistique (verbale et/ou communicative), initiée par Giles en 1973, vise à rendre compte des variations présentes au cours des interactions langagières, notamment des stratégies verbales mises en œuvre par le locuteur pour composer avec son interlocuteur et instaurer une distance sociale entre eux. En linguistique, ce concept a été utilisé dans les théories de la présupposition, en sémantique et en pragmatique. L’accommodation, qui se situe à l’interface du langage, de la psychologie et de la communication, sera ainsi réexaminée sous plusieurs angles, et reliée aux phénomènes d’interaction, d’ajustements intersubjectifs et de variations interpersonnelles.

L’étude de l’accommodation se fera au niveau du micro-texte ou micro-discours, afin de mettre au jour un ensemble d’alternatives, ou au niveau du macro-texte ou macro-discours, dans le but de relier les choix linguistiques à un ensemble d’attitudes ou de conditions, notamment sociologiques et/ou culturelles. Les modes d’accommodation seront étudiés dans divers types de discours : entre autres, discours scientifique, débats politiques, presse. D’autres dimensions, telles que l’origine ou le statut des locuteurs (bilinguisme et alternance codique, par exemple) et les situations d’apprentissage d’une langue seconde seront également mises en lumière. Les stratégies d’accommodation seront aussi examinées dans les domaines de la phonologie (Black Country Dialect, Hong Kong English) et à l’interface syntaxe-sémantique (modalité, interro-négation et concession en tant que marqueurs d’accommodation).

Ces journées d’étude réunissent des linguistes d’horizons divers, aussi bien d’un point de vue scientifique que d’un point de vue géographique (français et européens). Elles permettront des échanges fructueux entre des spécialistes de différentes branches de la linguistique anglaise et française (psycholinguistique, sociolinguistique, pragmatique, morpho-syntaxe, phonologie, etc.).

 

Référence de l’image : M. Escher, Rencontre, 1944