2016-11-JEFranceEspagneRegardsCroises

  • Aide
  • Recherche
  • RSS
  • Google +
  • Facebook
  • Twitter
Université de Pau et des Pays de l'Adour (UPPA)

Colloques

    • Colloque international "Espaces, identités au temps présent : les transitions"Pau - UFR LLSHS / Présidence

      Les 3 et 4 mai 2017, se tiendra le colloque international Espaces, identités au temps présent : les transitions. Ce colloque est réalisé dans le cadre d’un partenariat entre la fédération de recherche...

      Lire la suite

PDF
Vous êtes ici :

Journée d'étude "France-Espagne, regards croisés. Le genre à l’épreuve des institutions culturelles"Pau - UFR lettres - Salle du conseil

L’objectif de cette journée sera d’aborder le fonctionnement des institutions culturelles actuelles en tenant compte des rapports de genre. Dans le cadre de ce projet, les « institutions culturelles » désignent toute structure collective, publique ou privée, promouvant la culture populaire ou savante, ses traditions et ses créations. Ce faisant, il s’agira également de croiser les constats, les réflexions et les conclusions à propos de deux situations différentes, mais comparables : celles de l’Espagne et de la France.

Sachant que les institutions jouent, par définition, un rôle contraignant et normatif, dans quelles mesures exercent-elles une action réformatrice voire novatrice sur la question des relations de pouvoir(s) femmes/hommes dans ces deux pays ? En quoi les évolutions comportementales récentes, les politiques menées, les discours tenus et les mesures prises en matière d’égalité femmes/hommes dans ces deux pays impactent-ils les institutions culturelles et rénovent-ils les relations de pouvoirs femmes/hommes qui s’y nouent ? Ou, à rebours, ces mêmes institutions parviennent-elles à jouer un rôle moteur dans ce domaine, innovant une répartition plus homogène de l’exercice des pouvoirs, mais aussi des savoirs, entre les sexes ?

Cette journée d’étude fait partie du programme de recherche de la fédération "Espaces, frontières, métissages" : « Pouvoir(s) et misogynie » qui a pour objet d’étude la misogynie dans ses rapports avec le(s) pouvoir(s), notamment au travers des institutions. Portée par les laboratoires ITEM et LLCAA, elle fait suite à un premier programme de recherche intitulé « Figures et fondements de la misogynie ».