Projet européen SIFORAGE sur le vieillissement actif et sain

  • Aide
  • Recherche
  • RSS
  • Google +
  • Facebook
  • Twitter
Université de Pau et des Pays de l'Adour (UPPA)

Colloques

    • Colloque international "Espaces, identités au temps présent : les transitions"Pau - UFR LLSHS / Présidence

      Les 3 et 4 mai 2017, se tiendra le colloque international Espaces, identités au temps présent : les transitions. Ce colloque est réalisé dans le cadre d’un partenariat entre la fédération de recherche...

      Lire la suite

PDF
Vous êtes ici :

Projet européen SIforAGE sur le vieillissement actif et sainConsortium international

« Social Innovation for Active and Healthy Ageing » (SIforAGE) est un projet européen financé par la Commission Européenne et qui a débuté en novembre 2011, dans le cadre du 7ème PCRD et associant 20 partenaires à travers le monde, français, espagnols, brésiliens, polonais et autres, intéressés par l'innovation sociale dans le domaine du vieillissement actif et en bonne santé. L'objectif du projet SIforAGE est de renforcer les mécanismes et les moyens de coopération entre les acteurs intervenant tout au long de la "chaîne" du vieillissement actif et en bonne santé afin d'améliorer la performance de l'Union européenne en termes de compétitivité et de croissance.

La conférence finale SIforAGE International, intitulée « Imaginer un nouveau monde : l'innovation sociale pour vieillissement actif et sain », se déroulera les 19 et 20 octobre 2016 à l'Université de Barcelone et le 21 octobre à Caixa Forum. A cette occasion, les résultats du projet seront présentés et diffusés. L'équipe de l'UPPA présentera, notamment, le "Guide d'aide au recueil du consentement pour les personnes âgées et les personnes atteintes de troubles cognitifs" - GRC-PA - relevant du "Knowledge Management unit 2" (KMU2, Work Package 1 du projet). Le guide vise à permettre aux professionnels accompagnant les personnes âgées d'acquérir une culture du recueil du consentement afin de garantir les droits de la personne et notamment ses droits fondamentaux. La personne demeure proactive et continue, quelle que soit sa situation, à participer aux décisions qui la concernent.