Programme Xyloforest

  • Aide
  • Recherche
  • RSS
  • Google +
  • Facebook
  • Twitter
Université de Pau et des Pays de l'Adour (UPPA)
Traductions :
  • See this page in english
  • Ver esta página en español
PDF
Vous êtes ici :

Programme XyloforestLauréat de l'appel à projet Equipex, lancé par le ministère

Le président de l’Université de Pau et des Pays de l’Adour (UPPA), Jean-Louis Gout, le président de l’IUT des Pays de l’Adour, Christian Aubart et le directeur de l’IUT des Pays de l’Adour ,Vincent Lalanne se félicitent que le programme Xyloforest ait été lauréat de l’appel à projet Equipements d'excellence, Equipex, lancé dans le cadre du grand emprunt par le gouvernement, en juin dernier.

D’un budget de plus de 10 millions d’euros, Xyloforest, coordonné par l’INRA, réunit plus de quarante enseignants-chercheurs et chercheurs répartis dans 6 régions, deux universités (l'UPPA et Bordeaux 1), trois écoles d’ingénieurs (ENSTIB, ESB et Arts et Métiers Paris Tech Cluny) et deux centres techniques, FCBA (Forêt, cellulose, bois-construction et ameublement) et Cirad (Centre de coopération international en rcherche  agronomique pour le dévelloppement).

Soutenu par le pôle de compétitivité Xylofutur,ce programme vise à permettre aux équipes de recherche de disposer de nouveaux équipements pour répondre aux besoins de développement de la filière bois française.Environ 10% de la subvention sera affectée à l’UPPA et à l’IUT des Pays de l’Adour. Les équipements achetés permettront de renforcer les capacités de recherche sur les nouvelles générations de colles industrielles à base de ressources naturelles (à Mont-de-Marsan), de réaliser des composites bois-plastiques de dernière génération (à Pau) et de se doter de nouvelles capacités d’analyses de la surface du bois et des fibres de bois (à Pau).

Réunir les forces pour être plus efficaces et répondre aux enjeux économiques et environnementaux de la filière bois

Bertrand Charrier, enseignant au département sciences et génie des matériaux à l'IUT des Pays de l'Adour et chercheur à l'IPREM, assurera la coordination de Xylomat, l'un des six plateaux techniques de Xyloforest. Cela va consister à créer un réseau d’envergure nationale qui regroupe les meilleurs chercheurs français spécialistes du bois et des composites à base de bois.L’objectif est simple : réunir les forces pour être plus efficaces et répondre aux enjeux économiques et environnementaux de la filière bois. Dans un contexte mondialisé, elle se doit d’être innovante et de développer de nouveaux produits (panneaux, bois reconstitués, composites..) plus performants et respectueux de l’environnement.

Pour l’UPPA et l’IUT des Pays de l’Adour, cette dotation est la reconnaissance d’une dynamique continue qui ne s’est pas arrêtée depuis la volonté émise par Jean-Marc Monteil (alors recteur de l’académie de Bordeaux), en 1998, de créer une structure universitaire spécialisée dans le matériau bois au cœur du massif landais.

L’histoire a débuté concrètement en 2002, avec l’ouverture du département science et génie des matériaux (SGM) orientation bois sur le site de l’IUT à Mont-de-Marsan. Moins d’une année après en juin 2003, fut créée une équipe de recherche, Sylvadour, spécialisée dans la protection du bois et les composites à base de bois. Puis en 2005, en coordination avec le lycée Haroun Tazieff à Saint-Paul-les-Dax, une structure de transfert de technologie fut créée : la plate-forme technologique Aquitaine Bois. Cette même année, le département SGM mit en place une nouvelle formation, la licence professionnelle Qualité et processus industriels dans les industries du bois. Aujourd’hui une nouvelle licence professionnelle sur le design produit devrait s’ouvrir à la rentrée 2011 avec la chambre de commerce et d’industrie des Landes. Avec près de 110 étudiants, l'équipe de recherche disposent d’environ 2500 m2 de bâtiments dédiés à l’enseignement supérieur et à la recherche. Les locaux, flambants neufs, disposent de nombreux équipements qui permettent de mener des études de haut niveau.

Il est à noter, comme le précise Vincent Lalanne : "qu’avec de la volonté et de la motivation, il est possible de développer de l’enseignement, de la recherche de haut niveau et du transfert de technologie sur des sites loin des grandes métropoles."

Le conseil général des Landes fut d’un soutien sans faille dans le développement de la filière d’enseignement et de recherche sur le bois dans les Landes. Il peut sans doute être aujourd’hui satisfait de la nouvelle dimension que le programme Xyloforest va apporter à l’IUT, à l’UPPA et à la filière bois landaise.