2016-05-27-JEHorsSceneFEM

  • Aide
  • Recherche
  • RSS
  • Google +
  • Facebook
  • Twitter
Université de Pau et des Pays de l'Adour (UPPA)
PDF
Vous êtes ici :

Journée d'étude "Le hors-scène en question (XIXème – XXème siècles)"Pau - UFR lettres - salle du conseil

La fédération de recherche Espaces, frontières, métissages (EFM - FR 4153) organise une journée d’étude qui traitera des théâtres français et espagnol. Elle se situe dans le prolongement d’une première journée organisée le 11 mars dernier et annonce un colloque qui se déroulera au printemps 2017. L’ensemble de ces travaux ont pour cadre un programme de recherche sur l’espace théâtral, lui-même inscrit dans l’un des axes de la fédération EFM.

Cette journée d'étude se centre sur une notion relativement peu étudiée en elle-même, quoique fondamentale quand il s’agit de penser l’espace dramatique et scénique. Le hors-scène désigne, en effet, tout lieu dont l’existence est connue du spectateur grâce aux dialogues des personnages, voire aux didascalies, mais qui n’est jamais donné à voir. Dans la lignée des travaux de Georges Zaragoza (Faire jouer l’espace dans le drame romantique européen, Honoré Champion, 1999), l’objectif de cette journée est d’interroger les notions de visibilité et d’invisibilité, dans un corpus allant de l’époque napoléonienne à l’aube de ce que Hans Thies Lehmann appelle l’ère postdramatique. Comment les dramaturges donnent-ils à imaginer aux spectateurs des éléments qui se déroulent dans cet espace virtuel ? Quelles sont les modalités et finalités de cette monstration paradoxale ? Partant d'une approche scénographique et dramaturgique, qui s'intéressera à l'espace montré et à l'espace non montré mais investi (le « 3ème lieu », selon la conception de Jacques Scherer), cette journée d'étude tentera d’élucider la relation entre espace scénique actif et espace dramatique, questionnant, par là, l'efficacité et la pertinence de la notion de mimesis.

Cette manifestation scientifique soutenue par deux laboratoires, le CRPHLL (Centre de recherche en poétique, histoire littéraire et linguistique) et le LLCAA (Laboratoire de recherches en langues, llittératures et civilisations de l'arc atlantique), réunira des chercheurs de l’UPPA (Hélène Laplace-Claverie, Béatrice Bottin, Lucile Carrère et Vanessa Loubet-Poëtte) mais aussi des collègues venus de l’Université Paris 3-Sorbonne nouvelle (Evelyne Ricci), de l’Université de Bretagne Sud (Esther Pinon) et de l’Université de Rouen (Sylvain Ledda).

Programme de la journée

La journée se terminera à 21h à la MDE, où le groupe d’étudiants Corps9 interprétera L’Iliade, création de Richard Cayre et Stéphane Léchit (compagnie La Ligne de Désir).