2016-11-Estives Ossau

  • Aide
  • Recherche
  • RSS
  • Google +
  • Facebook
  • Twitter
Université de Pau et des Pays de l'Adour (UPPA)

Direction de la Communication

Présidence - Avenue de l'Université
BP 576 - 64012 PAU cedex
communication@univ-pau.fr (communication @ univ-pau.fr)
Tél : 05 59 40 70 30

PDF
Vous êtes ici :

Parution de l'ouvrage "Estives d’Ossau. 7 000 ans de pastoralisme dans les Pyrénées"Sous la direction de Christine Rendu, Carine Calastrenc, Mélanie Le Couédic et Anne Berdoy

Parution de l'ouvrage Estives d’Ossau. 7 000 ans de pastoralisme dans les Pyrénées, sous la direction de Christine Rendu, Carine Calastrenc, Mélanie Le Couédic et Anne Berdoy, aux éditions Le pas d’Oiseau (279 pages).

L’histoire du pastoralisme a longtemps été considérée comme immuable depuis des millénaires. Pourtant, les recherches, initiées depuis une trentaine d’années, remettent en question l’apparente stabilité des pratiques pastorales dans les Pyrénées. Pour cela, il faut reconstituer l’environnement des temps passés, chercher les traces archéologiques fugaces laissées par les bergers et leurs troupeaux, débusquer les témoignages des humbles face aux puissants dans les archives et les récits… Dans les Pyrénées béarnaises, la vallée d’Ossau – dominée par le pic du Midi auquel elle a donné son nom – est l’une des plus connues de la partie occidentale du massif. L’activité pastorale y est toujours vivace mais sa longue histoire demandait à être décryptée.

Pour écrire les 7 000 ans d’évolution des estives et du pastoralisme en Ossau, une approche pluridisciplinaire était nécessaire. Les observations croisées de différents chercheurs permettent de dévoiler progressivement l’histoire, ou plutôt les histoires, des multiples aspects de la vie pastorale sur la longue durée. Troupeaux, herbages, forêts, cabanes, fromages, mais aussi terres communes ou droits d’usage, partages territoriaux et pratiques de l’espace, relations entre estives et piémonts sont analysés à la lumière de nouvelles sources et de nouveaux regards.