2018-05-CongresSFT

  • Aide
  • Recherche
  • Facebook
  • Twitter
Recherche

E2S UPPA : "Ecole d'été", édition 2018

E2S UPPA : "Ecole d'été", édition 2018

Dans le cadre de son ambition Devenir une référence internationale attractive dans la recherche, E2S UPPA financera ou cofinancera trois écoles d’été en 2018.

Lire la suite

Emergence(s)Le magazine des faits marquants de la recherche à l'UPPA

 
Mohamed Amara Président de l'Université de Pau et des pays de l'AdourMohamed Amara Président de l'Université de Pau et des pays de l'Adour« L’Université de Pau et des Pays de l’Adour a franchi un cap...

Lire la suite

PDF
Vous êtes ici :
  • >
  • > Congrès de la Société française de thermique

Congrès de la Société française de thermiquePau - Palais Beaumont

Le LaTEP et l’ENSGTI organisent la 26ème édition du congrès de la Société française de thermique, du 29 mai au 1er juin 2018, au Palais Beaumont.

Ce congrès est l’occasion pour plus de 200 chercheurs, industriels et doctorants francophones, de présenter et d’échanger autour de leurs travaux les plus récents dans le domaine de la thermique, de ses applications et de ses impacts. Il s’inscrit dans un contexte de contraintes environnementales de plus en plus fortes ainsi que de problèmes grandissants de disponibilité des ressources énergétiques.

Le thème retenu pour cette édition est Thermique et sciences de l’information . En effet, en quelques décennies l’informatique a profondément impacté le fonctionnement de nos sociétés : les technologies numériques ont eu une répercussion majeure sur le domaine des sciences, en général, et de la thermique, en particulier. On pense, par exemple, à l’explosion des capacités de calcul qui permet la simulation des phénomènes physiques longtemps uniquement accessibles par la démarche expérimentale. L’informatique est même venue compléter l’électronique au sein des appareils de mesure de plus en plus sophistiqués. On pensera également à l’accès à la littérature scientifique dématérialisée et aux nouveaux outils pédagogiques.

Parallèlement, les sciences thermiques apportent des solutions aux problèmes spécifiques qui accompagnent les technologies numériques. Ainsi, le refroidissement des processeurs est une des limites actuelles de la miniaturisation et de l’augmentation des performances. La réduction de la consommation énergétique des centres de données est également un enjeu important, que ce soit du point de vue de la diminution des coûts, mais aussi de l’impact environnemental. Enfin, la récente déferlante des objets connectés et de l’Internet des objets (IoT) conduit à de nouvelles applications, notamment dans le confort thermique de l’habitat.

Cinq conférences autour de ces thèmes sont ouvertes au public :

  • mardi 29 mai à 18h : Aspect énergétique des terminaux communicants 5G et Internet des Objets : de l’influence des architectures de système sur la puissance consommée, l’autonomie et la durée de vie, Yann Deval (IMS),
  • mercredi 30 mai à 8h30 : Gestion de l’énergie autour du Calcul Haute Performance,  Diego Klahr (TOTAL),
  • mercredi 30 mai à 14h :La thermique d’un équipement électronique appliquée à un avion de combat,  Joël Lallier (THALES),
  • jeudi 31 mai à 14h :L’Internet-des-Objets pour la collecte et l’analyse de données,  Congduc Pham (LiUPPA),
  • vendredi 1er juin à 9h30 : Du CO2 pour défossiliser la société,  François Maréchal (EPFL).

Ce congrès a reçu le soutien de la Communauté d’agglomération Pau Béarn Pyrénées, de la Région Nouvelle-Aquitaine, de l’IPRA et de l'institut Carnot ISIFoR.

Les informations complémentaires sont disponibles sur le site : http://www.congres-sft.fr/2018