Emergence(s) : magazine de la recherche

  • Aide
  • Recherche
  • Facebook
  • Twitter
Recherche

Trouver une expertise

Accès directs

Chiffres clés de la recherche

 

  • 502 chercheurs
  • 21 unités de recherche
  • 110 collaborations recherche avec les entreprises et les collectivités, par an
  • 23 créations d'entreprises soutenues en 10 ans

 

Plaquette "Recherche & valorisation à l'UPPA"

Traductions :
  • See this page in english
  • Ver esta página en español
PDF
Vous êtes ici :
  • >
  • > Emergence(s) : Les faits marquants de la recherche à l'UPPA

Emergence(s)Le magazine des faits marquants de la recherche à l'UPPA

Mohamed Amara Président de l'Université de Pau et des pays de l'Adour
Mohamed Amara Président de l'Université de Pau et des pays de l'Adour
« Il y a un an, j’écrivais ici même que la mise en place du projet I-Site Solutions pour l’Énergie et l’Environnement (E2S UPPA) n’était pas une fin en soi, mais le début d’une belle aventure. Les espoirs que nous portions ne sont pas déçus. Bien au contraire : le dispositif monte progressivement en puissance, parfois plus vite que prévu, confirmant chaque jour un peu plus la pertinence de nos choix stratégiques.

Ouverture de trois Chaires internationales de haut niveau, création de cinq nouvelles Chaires partenariales, naissance d’un service dédié aux coopérations stratégiques avec les meilleures universités du monde, valorisation de la puissance scientifique de nos laboratoires grâce au déploiement d’un centre de services instrumental exceptionnel, doublement du nombre de formations délivrées en anglais... Pour les chercheurs de l’Université de Pau et des Pays de l’Adour, l’année 2018 signe définitivement l’entrée dans une nouvelle ère.

Notre petite université gagne peu à peu en visibilité à l’international et ses domaines d’excellence sont mieux reconnus. Les efforts et les moyens consacrés portent leurs fruits. Surtout, ils bénéficient à l’ensemble de nos équipes de recherche, quelle que soit leur discipline, les sciences et technologies comme les sciences sociales et humanités ou les études européennes et internationales. Car l’avenir est pluridisciplinaire, c’est une conviction. Multi-échelle, aussi.

L’ouverture à l’international ne doit pas nous faire perdre de vue que la singularité de notre université tient à la fois à sa diversité, à la qualité de ses travaux de recherche et à sa capacité à répondre aussi bien aux grands défis de la planète qu’aux enjeux locaux ou régionaux. D’un côté, la transition énergétique, la préservation des ressources en eau... De l’autre, l’histoire des petits vignobles du Sud-Ouest, l’étude du patrimoine littéraire transpyrénéen... Autant de sujets de recherche variés et captivants à découvrir dans cette nouvelle édition du magazine ÉMERGENCE(S) disponible, pour la première fois, en anglais. The last
but not the least ! »

Mohamed Amara
Président de l’Université de Pau et des Pays de l’Adour.