2018-01-JEAlterEgoSouverains

  • Aide
  • Recherche
  • Facebook
  • Twitter
Recherche

E2S UPPA : "Ecole d'été", édition 2018

E2S UPPA : "Ecole d'été", édition 2018

Dans le cadre de son ambition Devenir une référence internationale attractive dans la recherche, E2S UPPA financera ou cofinancera trois écoles d’été en 2018.

Lire la suite

Emergence(s)Le magazine des faits marquants de la recherche à l'UPPA

 
Mohamed Amara Président de l'Université de Pau et des pays de l'AdourMohamed Amara Président de l'Université de Pau et des pays de l'Adour« L’Université de Pau et des Pays de l’Adour a franchi un cap...

Lire la suite

PDF
Vous êtes ici :
  • >
  • > Journée d’étude "Les alter egos des souverains. Vice-rois et lieutenants généraux en Navarre, Espagne et France à la Renaissance"

Journée d’étude "Les alter egos des souverains. Vice-rois et lieutenants généraux en Navarre, Espagne et France à la Renaissance"Pau - Château

Financé par l'Agence nationale de la recherche et porté par l’Université de Pau et des Pays de l’Adour, le projet franco-espagnol ACRONAVARRE vise à écrire une histoire comparative des pratiques administratives et gouvernementales dans l’espace pyrénéen, à la lumière des actes royaux navarrais de la période 1484-1594.

Dans le cadre de ce projet, une journée d’étude sur le thème Les alter egos des souverains, vice-rois et lieutenants généraux en Navarre, Espagne et France à la Renaissance aura lieu au Château de Pau le 26 janvier 2018.

Les souverains de la période médiévale et de la Renaissance sont amenés à de fréquents déplacements pour défendre, par la diplomatie ou les armes, leurs possessions et s'assurer de la fidélité de ces dernières. Dans un temps où les déplacements sont longs et aléatoires, pour assurer la permanence du gouvernement de leurs États et la défense de leurs intérêts, ils sont amenés à désigner des représentants de confiance pouvant les représenter, des alter ego, dont le titre peut varier, vice-roi, lieutenant-général, selon les pratiques locales et les circonstances. Dans certains cas, en raison d’un trop grand éloignement prolongé ou de l’exercice de multiples souverainetés, cette fonction peut même devenir pérenne. D’où les spécificités du choix de ces représentants de la personne même du souverain, dont l’origine et l’autorité ne peuvent être que distinctes de celles des officiers des chancelleries et des conseils sur lesquels ils ont autorité.

À travers les actes émis et les correspondances entretenues par les vice-rois et les lieutenants généraux, cette journée d’étude s’attache à l’analyse des pratiques gouvernementales et administratives des représentants des souverains. Quelle est la nature des personnes désignées pour exercer la charge de vice-roi et celle de lieutenant général ? Quelles sont les modalités de désignation, de prise et de sortie de fonction ? Avec quel entourage gouvernent-ils ? Quelles sont leurs attributions et domaines d’interventions en tant qu’alter ego des rois et reines ? Comment exercent-ils leur fonction sur un espace donné et comment les événements qui se déroulent dans cet espace ou dans des espaces voisins influent-ils sur les modalités d’exercice de leur fonction ? Qu’est-ce que leur gouvernement nous apprend sur leurs liens avec les souverains, avec les conseils et cours royaux ainsi qu’avec les assemblées d’états ? Comment apparaissent-ils dans les cérémoniaux ?

Dans un premier temps, ces problématiques seront explorées dans le cadre des possessions des souverains de Navarre, tout en tenant compte des autres pratiques ibériques et françaises, afin de permettre, par la même occasion, de mieux situer l’expérience navarraise du gouvernement par délégation dans l’Europe médiévale et moderne.

Journée gratuite ouverte au grand public.

Sous la direction de Philippe CHAREYRE et en collaboration avec Dénes HARAI et Álvaro ADOT.

Pour en savoir plus

Programme