2018-03-JELexiqueGenres

  • Aide
  • Recherche
  • Facebook
  • Twitter
Recherche

Trouver une expertise

Accès directs

Chiffres clés de la recherche

 

  • 502 chercheurs
  • 21 unités de recherche
  • 110 collaborations recherche avec les entreprises et les collectivités, par an
  • 23 créations d'entreprises soutenues en 10 ans

 

Plaquette "Recherche & valorisation à l'UPPA"

PDF
Vous êtes ici :
  • >
  • > Journée d’étude "Lexique et frontières de genres"

Journée d’étude "Lexique et frontières de genres"Pau - Bâtiment d’Alembert - Salle 4

Le 22 mars se tiendra la première des deux journées d’étude du projet Lexique et frontières de genre, porté conjointement par le laboratoire ALTER (UPPA) et le laboratoire FoReLL-EA 3816 (Université de Poitiers).

Ces journées d’étude ont pour objet de réfléchir à une manière de classer le lexique à partir des genres textuels et des frontières plus ou moins poreuses qui les séparent, mais également de classer les genres à partir des unités lexicales qui les caractérisent. On peut, en effet, se demander si certaines parties du discours - noms, verbes, adjectifs etc. - sont plus ou moins représentées dans certains genres. Peut-on parler, par exemple, de lexique poétique (Les cieux, l’azur, le firmament, l’onde). Quel est l’apport sémantique des adjectifs évaluatifs dans l’article à sensation ? Certains genres, le roman policier, par exemple, favorisent-ils le recours à des motifs lexicaux spécifiques, selon quel découpage unitaire (lexèmes, composants phrastiques, expressions figées, etc.) ? Le recours aux tropes, ou encore aux néologismes, etc., permet-il d’identifier l’appartenance générique d’un texte ?

L’étude du lexique peut se faire à partir de plusieurs axes : choix diastratique, diatopique et diachronique, par exemple. On peut alors se poser la question du rôle de la variation lexicale dans la classification des genres mais également chercher à déterminer en quoi la compatibilité de certaines formes lexicales avec un genre spécifique nous permet d’approfondir l’étude de ces mêmes formes.

La journée du 22 mars est consacrée à l’étude des genres littéraires et paralittéraires et sera suivie, en novembre 2018, d’une journée consacrée aux corpus journalistiques, écrit et oraux, qui se déroulera à l’Université de Poitiers.

Programme

Contact : christine.copy @ univ-pau.fr