Présentation

  • Aide
  • Recherche
  • Facebook
  • Twitter
Recherche
Chaire PolSSol

Localisation

Pau

Unitée mixte UPPA / CNRS / Université de Bordeaux / Université de Bordeaux Montaigne / ENSAP Bordeaux - Laboratoire PASSAGES

Chiffres clés

Équipe

Porteur : Sébastien Chailleux

  • 1 permanents
  • 1 doctorant
  • 1 post-doctorants

Dates clés

Kick-off de lancement : avril 2018

Durée : 5 ans

 

Contribution financière / an

PDF
Vous êtes ici :
  • >
  • >
  • > Chaire PolSSol : Les dynamiques de politisation du sous-sol dans la transition énergique

Chaire PolSSolLes dynamiques de politisation des sous-sols pour la transition énergétique

La Chaire Junior, lancée en septembre 2018, analyse les différentes manières dont les utilisations du sous-sol pour la transition énergétique génèrent, ou non, une politisation des enjeux, c’est-à-dire une mise en débat ou en conflit des projets.

En étudiant les caractéristiques des projets (miniers, stockage de gaz ou de déchets énergétiques, géothermie, hydrocarbures) et des territoires, notre travail fait émerger les trajectoires qui rendent les utilisations du sous-sol crédibles et légitimes dans un cadre de gouvernance donné.

La comparaison de projets d’ingénierie du sous-sol dans différents contextes (métropole et outre-mer notamment) nous permet, d’une part, de mieux comprendre les dynamiques conflictuelles à partir d’un travail sur les discours et actions des acteurs, et d’autre part d’analyser les rigidités du cadre de gouvernance dans son application locale mais aussi dans les débats nationaux qui peuvent émerger.

L’objectif est ainsi de comprendre le rôle de chaque acteur et d’utiliser les conflits potentiels comme une opportunité de redéfinition des liens existants entre les riverains et leur environnement mais aussi entre les porteurs de projets et les territoires et les scénarios de transition énergétique.



Enseignant-chercheur en science politique et en sociologie à l’UPPA, Sébastien Chailleux a travaillé sur la capacité des instruments de gouvernance à redéfinir ce problème pour que les décideurs politiques puissent mieux le traiter.

Après un post doc sur le stockage géologique de carbone, Sébastien a débuté une recherche sur la politique de renouveau minier en France au sein de la Chaire Junior PolSSol