Présentation

  • Aide
  • Recherche
  • Facebook
  • Twitter
Recherche

Localisation

Pau

Unitée mixte UPPA / CNRS / Université de Bordeaux / Université de Bordeaux Montaigne / ENSAP Bordeaux - Laboratoire PASSAGES

Chiffres clés

Équipe

3 permanents

4 Doctorants

3 post-doctorants

 

Dates clés

Kick-off de lancement : septembre 2018

Durée : 5 ans

 

Contribution financière / an

PDF
Vous êtes ici :
  • >
  • >
  • > Chaire TEEN : Territoires dans les transitions énergétiques et environnementales

Chaire TEENTerritoires dans les transitions énergétiques et environnementales

La chaire TEEN a pour objectif d’aider ses partenaires à déployer leurs projets de transitions énergétiques et environnementales en identifiant les blocages et ainsi les résoudre.

Les territoires sont appelés à jouer un rôle majeur en matière de transitions énergétiques et environnementales. Cette évidence, mainte fois réaffirmée, est porteuse d’enjeux forts. Cela implique de penser l’avenir des territoires ou des entreprises en fonction de leurs liens aux enjeux globaux, de penser une interaction localisée entre acteurs des transitions, de penser l’implication des populations au plus tôt de la conception des projets… les acteurs chargés de mettre en œuvre les transitions localement souffrent toutefois d’un manque de légitimité politique, et se heurtent parfois à des freins importants à l’intérieur même de leurs organisations. En outre, les technologies de transition font encore l’objet de controverses sociales et techniques…

Concrètement, la Chaire TEEN, créée en 2018, analyse de manière critique et compréhensive la mise en œuvre des projets, par des collectivités, des entreprises ou des aménageurs, de projets de transitions énergétiques et environnementales pensés à l’échelle de territoires.

Pour cela, les chercheurs de la Chaire TEEN et ses partenaires travaillent ensemble sur le sens territorial de leurs actions et la prise en compte des multiples enjeux liés à la mise en œuvre de transitions.

Au sein de la chaire TEEN, Xavier Arnauld de Sartre s’est entouré d’une solide équipe composée d’une chercheuse senior responsable des projets liés aux collectivités locales, de deux post-doctorants et de quatre doctorants.

 

Xavier Arnauld de Sartre, est géographe, directeur de recherche au CNRS (médaille de bronze 2008). Ses recherches portent sur le lien entre les logiques populations locales et les projets de lutte contre les changements globaux.

Il a trois domaines de compétences principaux. Le premier porte sur la place des populations locales, en particulier des agriculteurs, dans le déboisement de la forêt amazonienne – et la limitation de ce déboisement, dans la diffusion des semences transgéniques en Amérique latine, dans la gestion des parcs nationaux en zone inter-tropicale, et dans le déploiement de l’agroécologie en France.

Outre cette compétence sur les liens entre populations, environnement et projets de développement, il a travaillé sur la gouvernance environnementale, en France, au Brésil et dans les instances internationales.

Il a en outre mené des travaux épistémologiques sur la démarche scientifique, notamment en interdisciplinarité. Il s’est enfin, pour les besoin de l’étude des transitions, intéressé au fonctionnement des organisations.

Sur tous ces thèmes, il a publié de nombreux articles dans les meilleures revues scientifiques : il est l’auteur de 3 livres, de 37 articles dans des journaux internationaux, et a coordonné 9 publications.

Il a coordonné différents projets académiques et industriels et participé à la vie des institutions (directeur d’unité, HCERES, ANR, CNU).