PASSAGES

  • Aide
  • Recherche
  • Facebook
  • Twitter
Université de Pau et des Pays de l'Adour (UPPA)

Contact

Direction

Directrice :

Béatrice Collignon
Professeure des universités
(Université Bordeaux Montaigne)

Directrice adjointe :

Sylvie Clarimont
Professeure des universités 
(Univ. de Pau et des Pays de l'Adour)

Directeur adjoint :

Bernard Davasse
Professeur des ENSAP (ENSAPBx)

Directeur adjoint :

Pascal Tozzi
Maître de conférences
(IUT Bordeaux Montaigne)

 

Contacts Pôle Palois

05.59.40.72.53

Directrice adjointe :

 Sylvie Clarimont (sylvie.clarimont @ univ-pau.fr)

Gestionnaire :

Sylvain Marty (sylvain.marty @ univ-pau.fr)

Communication / Formation :

Delphine Montagne (delphine.montagne @ univ-pau.fr)

Informatique :

Jacques Daleas (jacques.daleas @ univ-pau.fr)

Nicole Lompré (nicole.lompre @ univ-pau.fr)

Information Scientifique et Technique :

Gaëlle Deletraz (gaelle.deletraz @ univ-pau.fr)

 

Chercheurs de l'équipe UPPA

PDF

PASSAGESUMR 5319

Toutes les actualités, les informations sur l'équipe et les programmes sont à votre disposition sur le site de PASSAGES.

Un laboratoire récent et pluridisciplinaire

Passages est une Unité Mixte de Recherche (UMR) créée en 2016, qui relève de la section 39 du CNRS « Espaces, Territoires et Sociétés ». Marquée par une forte pluridisciplinarité, son équipe est composée de :

  • géographes
  • urbanistes
  • architectes
  • sociologues
  • anthropologues
  • économistes

Un laboratoire issu de la fusion d’équipes historiques d’Aquitaine

L’UMR est née de la fusion des équipes suivantes :

Un laboratoire pluri-tutélaires et multisites

L’UMR compte cinq tutelles :

Elle est organisée autour des trois sites

  • Bordeaux-Campus : Maison des Suds (Pessac), Victoire (Bordeaux)
  • Campus Pau (UPPA) : Institut Claude Laugénie
  • ENSAP Bordeaux  (Talence)

Un projet centré sur les reconfigurations des spatialités et les changements globaux

   

S’appuyant sur les quatre champs d’expertise de ses chercheurs – le territoire et les territorialités ; l’environnement, dans sa composante naturelle mais aussi comme construit social et politique ; les dispositifs de normalisation de la réalité ; le corps, les corps et le sujet – Passages a centré son projet sur « les reconfigurations des spatialités et les changements globaux », pris dans leur rapport dialectique et étudiés au prisme de trois focales : la transition, la médiation, et le couple traduction/représentations.

Appréhender l’espace par les spatialités, c’est se placer du côté des acteurs et des constructions intentionnelles, symboliques, identitaires et/ou politiques par lesquelles ces derniers mettent en forme le monde dans lequel nous vivons. Construites par les acteurs, dans le contexte contemporain de crises et d’incertitudes, les spatialités se dessinent et se redessinent en permanence. Opter pour le pluriel dans « changements globaux », c’est insister sur la multiplicité des changements en faisant non seulement référence aux différents processus qui ont trait à l’empreinte de l’humanité sur la planète (changement climatique, crise de la biodiversité et augmentation de la population) que l’on peut qualifier de transformations environnementales, mais aussi, plus largement, à la nouvelle vague de mondialisation et aux recompositions de la répartition des populations à la surface de la terre, et de leur participation à la vie économique et politique, qui en découlent.

L’UMR se structure autour de quatre thématiques principales :

  • Territoire
  • Environnement
  • Dispositifs de normalisation de la réalité
  • Corps et sujets

et de trois champs transversaux qui constituent les focales du laboratoire :

  • Médiation
  • Transition
  • Traduction.

Passages et l’UPPA

Parmi les diverses collaborations qui lient l’UMR Passages et l’UPPA, on retiendra pour le quinquennal en cours :

  • La participation au projet E2S Solutions pour l'Energie et l'Environnement, labellisé I-Site qui inscrit l’établissement et ses partenaires dans la thématique de la transition énergétique et environnementale

  • L’offre de formation adossée aux recherches du laboratoire dans le cadre de trois Master ou parcours de Master :

    • Master mention Géographie Aménagement Environnement et Développement (GAED), parcours DAST / Développement durable, aménagement, société et territoire

    • Master mention Géographie Aménagement Environnement et Développement (GAED), parcours Sociologie

    • Master Tourisme, parcours  LTDT / Loisirs, tourisme et développement territorial
  • La participation à la cellule SET Transfert, un espace d'expertise au service des décideurs pour la prise en compte de problématiques géographiques, sociétales, culturelles et touristiques, créée en 2014.