Sébastien Chailleux (fr)

  • Aide
  • Recherche
  • Facebook
  • Twitter
Recherche
Vous êtes ici :

Sébastien ChailleuxDocteur en science politique et en sociologie

  • Enseignant-chercheur contractuel au Laboratoire Passages (UMR5319)
  • Responsable Junior Chair E2S, Université de Pau et des Pays de l’Adour
  • Chercheur associé au Centre Emile Durkheim (UMR5116)
  • PASSAGES - UMR 5319 - CNRS/UPPA
    Laboratoire Passages, UMR 5319, Institut Claude Laugénie (ICL), Campus de Pau, Avenue du Doyen Poplawski, 64000 Pau
  • sociologie, mouvement, mobilisation, sociale, environnement, controverses, expertise, participation citoyenne, sociotechnique, rapport, société, politiques publiques, construction, problème, énergie, ressources naturelles, Europe, Amérique du Nord
  • s.chailleux @ univ-pau.fr
  • http://www.passages.cnrs.fr
  • Parcours
  • Responsabilités
  • Compétences
  • Thèmes de recherche
  • Encadrement
  • Projets
  • Publications

Parcours

Formation et qualification

  • Qualification CNU en section 04 et 19 en 2016
  • Master Sciences Politiques mention Cultures Politiques Comparées (mention bien), de 2007 à 2009, Université Paris-Est Marne-la-Vallée, Champs-sur-Marne, France et Université Laval, Québec, Canada
  • Licence Lettres et Langues mention Médiation Culturelle et Communication, (mention bien), de 2003 à 2006, Université Catholique de l’Ouest (Institut des Sciences de la Communication et de l’Éducation d’Angers), Angers, France et Université du Québec en Outaouais, Gatineau, Canada
  • DEUG Administration Économique et Sociale (mention bien) de 2002-2003 à l'Université d’Angers, Angers, France

Responsabilités

Responsabilités administratives

  • Junior Chair, UPPA (2018-2023)
    Titulaire
    Co-direction de thèse et direction de post doctorat, planification budgétaire, recherche de financement
  • Association des Jeunes Politistes de Bordeaux (AJPB), IEP Bordeaux (2014-2015)
    Trésorier
    Planification budgétaire, organisation de la journée d’étude annuelle, préparation des séminaires de formation méthodologique à destination des doctorants.
  • École d’été Bordeaux-Québec, IEP Bordeaux (2011-2014)
    Assistant administratif et logistique auprès du comité scientifique (inclus dans le contrat doctoral)
    Mise à jour et animation du site web, contacts et organisation logistique auprès des invités et des participants, planification budgétaire, rédaction des demandes de partenariats et de subventions.

Responsabilités scientifiques

  • Comité scientifique éditorial de la collection « Ecopolis », éditions Peter Lang (2019)
  • Organisation des séminaires de la Chaire sur la politisation des sous-sols. (2018)
  • Co-organisation de l’axe Savoirs (Centre Émile Durkheim)et notamment du séminaire Sociologie politique des sciences. (2014-2016)
  • Organisation de l’École d’Été en Relations Internationales Bordeaux-Québec en partenariat avec les Hautes Études Internationales de l’Université Laval de Québec, avec Daniel Compagnon et Gilles Bertrand (Sciences Po Bordeaux) (2011-2014)
  • Responsable de la communication et rédacteur des actes du colloque en travail social, Université du Québec en Outaouais, Gatineau, Canada (2007)

Évaluation d’articles pour :

  • Review of Policy Research (2015),
  • Vertigo (2016),
  • Tracés (2017),
  • Politique et sociétés (2017),
  • Revue internationale de politique comparée (2017)
  • Bulletin de méthodologie sociologique (2018)
  • Extractive Industries and Society (2018)
  • Lien Social et Politiques (2018)

Compétences

« Je suis enseignant-chercheur contractuel au Laboratoire Passages et titulaire d’une Junior Chair de l’i-Site ‘Energy and environment solutions’ (E2S) à l’Université de Pau et des Pays de l’Adour.

Je travaille sur un projet de recherche sur la politisation des utilisations des sous-sols dans la transition écologique en analysant la construction et la diffusion des discours par des coalitions d’acteurs pour défendre des solutions politiques pour la transition qui concerne le renouveau minier ciblant des terres rares, le stockage géologique d’énergie ou de déchets énergétiques comme le CO2, la production de gaz non conventionnel ou encore la géothermie.

J’encadre une thèse et un post doc travaillant sur cette recherche. Plus largement, mes centres d’intérêt de recherche se situent dans les processus de construction de l’expertise et de changement de l’action publique face à la transition écologique ainsi que sur les modèles d’économie politique des ressources extractives en France et en Europe.

Docteur en science politique de l’Université de Bordeaux et en sociologie de l’Université Laval de Québec depuis 2015 (thèse en cotutelle sous la direction d’Antoine Roger et de Louis Guay : « Non au gaz de schiste ! » Cadrages et débordements de la controverse sur les hydrocarbures non conventionnels en France et au Québec), je suis qualifié en section CNU 04 et 19 depuis 2016.

J’ai enseigné auprès de publics variés plus de 350h aussi bien en sociologie qu’en science politique, en licence et en master. »

Thèmes de recherche

  • Sociologie des mouvements sociaux
    Mobilisations sociales environnementales / Discours environnemental
  • Sociologie des controverses et de l’expertise
    Participation citoyenne dans les controverses sociotechniques / Expertise / Rapports Sciences et Société
  • Analyse des politiques publiques
    Construction des problèmes publics / Instruments d’action publique / Politiques publiques de l’énergie et des ressources naturelles
  • Zones géographiques : Europe et Amérique du Nord
  • Méthodes quantitatives et qualitatives

Encadrement

Encadrement d’étudiants

  • Mémoire de Master géographie : Justin Missaghieh-Poncet, Le rôle des experts en géosciences dans les relations avec les publics sur les projets d’ingénierie du sous-sol dans le cadre de la transition énergétique, Université de Pau et des Pays de l’Adour, 2019
  • Mémoire de Master sociologie : Maria Franceschetti, Le rôle de messager des journalistes à l’époque de Twitter, Université de Pau et des Pays de l’Adour, 2019
  • Mémoire de Master sociologie : Aurore Bourdette, Les normes d’efficacité énergétique dans le secteur de la construction, Université de Pau et des Pays de l’Adour, 2019
  • Post doctorat en sociologie : Julie Blanck, Le stockage géologique d’énergie et la transition écologique, Université de Pau et des Pays de l’Adour, en cours depuis octobre 2018
  • Thèse de doctorat en sociologie (co-direction) : Flavie Retourney, Le rôle des sous-sols dans la transition énergétique : le cas des mines en Guyane, Université de Pau et des Pays de l’Adour, en cours depuis octobre 2018
  • Mémoire de Master Science Politique : Bastien Fievet et Maximilien Plancq, Stability and agility of advocacy coalitions in the French politics of hydraulic fracturing, Institut des sciences politiques de Louvain-Europe, Université Catholique de Louvain, Mons, Belgique
  • Mémoire de Master géographie : Lénaïg Saillou, Les controverses sur le stockage de CO2 dans les sols, la biomasse et les océans, Université de Pau et des Pays de l’Adour, 2018
  • Mémoire de troisième année : Kim Weichel, La transition énergétique et ses déclinaisons territoriales en France, IEP de Bordeaux, 2017, 96p.
  • Mémoire de troisième année : Amélie Gorgues, L’occupation comme mode d’action politique : le cas de Notre Dame des Landes (2012-2014), IEP de Bordeaux, 2014, 65p.

 

Présentation analytique des enseignements (356H)

Enseignements de science politique
  • Sociologie politique L2 (CM) (36HETD) (204 étudiant.e.s) (Université de La Rochelle)                                2017

Ce cours magistral s’adresse aux étudiants de deuxième année d’études juridiques (204 inscrit.e.s). Il prend le relais du cours de vie politique et approfondi la compréhension des grands déterminants de la vie politique français : marché politique, partis et professionnels de la politique, comportements électoraux, militantisme, langage politique, démocratie participative et de l’opinion. Les séances en amphithéâtre sont complétées par des lectures obligatoires. L’évaluation repose sur un devoir sur table.

  • News Analysis M2 (en anglais) (45HETD) (86 étudiant.e.s) (INSEEC Bordeaux)                                              2016
  • News Analysis M2 (en anglais) (60HETD) (144 étudiant.e.s) (INSEEC Bordeaux)                                           2017

Ce cours en anglais s’adresse aux étudiants de deuxième année de master. Il fait partie d’un module sur de culture générale sur les problématiques contemporaines. Les étudiants sont répartis en groupes en fonction de leur spécialité. Les séances sont organisées autour des exposés des étudiants sur des thématiques choisies en début d’année. Chaque groupe présente son sujet et répond ensuite aux questions des autres étudiants et du professeur. Le cours est axé sur la discussion de sujets d’actualité en anglais et la présentation de concepts de sciences sociales permettant l’analyse de ces sujets. L’évaluation repose sur les exposés oraux ainsi que sur la remise d’une synthèse écrite après chaque oral.

  • Conférence de méthode d’études politiques L1 (42HETD) (29 étudiant.e.s) (Sciences Po Bordeaux)     2013-2014

Ces conférences de méthode embrassent un programme transdisciplinaire mêlant théorie politique, sociologie politique, histoire politique et constitutionnel, droit constitutionnel et politique comparée. Elles visent à donner les bases théoriques et méthodologiques utiles à la poursuite d'une scolarité faisant une large place à la science politique. Les thématiques abordées sont larges : théorie des régimes politiques, construction de l’État, construction de la Nation, décentralisation et formes de l’État, sociologie historique du vote, histoire constitutionnelle française (de 1789 à la cinquième République), régimes politiques étrangers, politique comparée, institutions européennes. L'évaluation repose sur la présentation d'un exposé, la réalisation de deux fiches de lecture et la rédaction de deux devoirs sur table.

 

Enseignements de sociologie
  • Les utilisations du sous-sol dans la transition énergétique (M2) (3HETD) (5 étudiant.e.s) (ENTPE)            2019
  • Sociologie Générale (L1) (27HETD) (186 étudiant.e.s) (UPPA)                                                                          2019

Ce cours magistral fait partie d’une UE découverte. Il présente les grands concepts et auteurs de sociologie (Durkheim, Weber, Marx, Bourdieu) et explique aux étudiants l’approche sociologique et ses méthodes.

  • Transition énergétique (M2) (30HETD) (10 étudiant.e.s) (UPPA)                                                                     2018

Ce cours magistral présente les enjeux de la transition énergétique contemporaine en s’appuyant sur la sociologie de l’énergie. En revenant sur l’histoire des transitions énergétiques passées, le cours s’intéresse aux dynamiques sociales, politiques, économiques et culturelles qui ont forgé la place de l’énergie dans nos sociétés contemporaines et qui constituent autant de défi pour la transition énergétique à venir. Le cours présente également les différentes formes de transition à travers une opposition entre les solutions technomarchandes et les socioenvironnementales. Il montre également comment la territorialisation des projets énergétiques peut être problématique et quel rôle peuvent jouer les acteurs locaux. Il s’intéresse enfin à l’articulation entre transition énergétique, numérique et écologique.

  • Techniques d’écriture (M2) (10HETD) (8 étudiant.e.s) (UPPA)                                                                         2018

Cours de TD sur la rédaction du mémoire de master qui présente les modalités d’écriture scientifique, le plan d’un article scientifique et la présentation du mémoire.

  • Bibliographie (M2) (10HETD) (8 étudiant.e.s) (UPPA)                                                                                         2018

Ce cours de travaux dirigés en méthodologie de rédaction du mémoire de master présente aux étudiants les différentes manières et outils bibliographiques et insiste sur le rôle de la revue de littérature.

  • Les aspects sociaux des industries du sous-sol (M2) (9HETD) (11 étudiant.e.s) (Mines Paris Tech)           2017

Ce séminaire de master introduit la sociologie des sciences et de l’expertise autour de questionnements sur les controverses relatives à l’énergie et au sous-sol. Il s’agit de souligner l’influence du débat public et des différents types de savoirs dans des controverses sociotechniques. Il s’adresse aux étudiants en fin de master de géologie ainsi qu’aux professionnels de l’industrie.

  • Travail, Emploi, Qualifications (éq. L3) (34HETD) (27 étudiant.e.s) (CNAM Aquitaine)                                  2017

Ce cours de sociologie du travail et des professions s’adresse principalement à des auditeurs en formation continue ou en reconversion professionnelle. Il est constitué de séances virtuelles qui développent les grandes notions de sociologie du travail (qualification, compétence, professionnalisation, formation) et dressent un portrait des évolutions du monde du travail (organisation du travail, classification des professions). Ces séances sont complétées par des lectures obligatoires et des travaux dirigés en présentiel qui permettent d’approfondir certains points. L’évaluation repose sur la remise de trois travaux maison et sur un examen final sous forme d’étude de documents.

  • Méthodes en sciences sociales (éq. L3) (50HETD) (42 étudiants) (ENTPE Lyon)                                            2016-2017

Ce cours s’adresse aux étudiants de première année et vise à les familiariser aux méthodes d’analyse et d’enquête en sciences sociales. Plus particulièrement, le cours s’appuie sur la sociologie des sciences et des controverses afin de réorienter le regard de l’étudiant de la « science » vers la « science en train de se faire ». Les séances sont organisées autour d’un exposé des étudiants sur un texte « classique » d’étude des controverses qui permet de présenter un certain nombre de notion comme celle d’acteur, de problématisation, de réseau, d’enrôlement. Les étudiants sont ensuite plongés dans l’étude d’une controverse non stabilisée qu’ils choisissent en début d’année et sont en charge d’analyser progressivement avec les outils de la sociologie. Ils apprennent à identifier des acteurs précis, à questionner leurs discours, à problématiser un sujet et à réaliser une bibliographie. L’évaluation repose sur un rapport d’analyse de controverse et la présentation orale de leur étude.

Projets

Programmes de recherche et activités scientifiques collectives

  • 2018-2023 : Titulaire de la chaire junior E2S UPPA sur la politisation des sous-sols dans la transition énergétique
  • 2017-2020 : Programme de recherche Cit’in « Les expérimentations démocratiques pour la transition écologique »
  • 2017-2018 : Projet de recherche industriel « Gouvernance élargie pour les filières d’ingénierie du sous-sol », Pôle Avenia et Geodenergie.
  • 2017-2020 : Programme de recherche “The dynamic of policy processes on hydraulic fracturing: An international comparative research project”, coordonné par T. Heikkila et C. Weible (University of Colorado Denver) et en collaboration avec D. Aubin et S. Moyson de l’Université Catholique de Louvain
  • 2016 : ANR Circulex avec D. Compagnon du Centre Emile Durkheim (analyse de la circulation de la notion de « marché du carbone » dans les coalitions d’acteurs économiques)
  • 2014-2015 : Programme de recherche “Policy debates on hydraulic fracturing”, coordonné par T. Heikkila et C. Weible (University of Colorado Denver)
  • 2013-2015 : Projet fédérateur ENRS 2013 Défi Transition Energétique : Gazhouille dirigé par Y. Gunzburger de Géoressources Nancy (analyse de l’implantation de projets d’exploitation de gaz de charbon en Lorraine)
  • Membre des ateliers Ecriture et Méthodes et de l’axe Savoirs (Centre Emile Durkheim), de l’AFSP, IPSA (RC11 – Science and politics ; RC30 - Comparative policy), ECPR (Research network on Knowledge and governance), IPPA, GRIMS (Groupe de recherche sur les institutions et les mouvements sociaux de l’Université McGill, Université de Montréal et Université Laval de Québec), STS Underground Network, groupe de projet SPOC de l’AFSP.

Organisation de panels et de journées d’étude

  • Congrès de l’AFSP, 2-4 juillet 2019, Bordeaux, France
    Discutant de la ST23 « Gouvernance et industrie extractive minière, du marché global aux politisations locales »
  • International Conference on Public Policy, 26-28 juin 2019, Montréal, Canada
    Panel chair et discutant du panel « Political economy of natural resources »
  • Colloque "Accumuler du capital. Stratégies de profit et politiques de dépossession", 6 juin 2019, Paris-Dauphine, France
    Panel chair « Territoires de la dépossession »
  • Journée d’étude de la chaire sur la politisation des sous-sols, 26 mars 2019, Pau
    « Mobilisations sociales et réseaux sociaux »
  • Journée d’étude de la chaire sur la politisation des sous-sols, 17 décembre 2018, Pau
    « L’exploitation des ressources naturelles dans l’Outre-Mer français »
  • ECPR General Conference, 5 au 9 septembre 2017, Oslo
    Panel chair et discutant des panels « The influence of official reports in policy-making and for the management of controversies » et “The shifting boundaries of expertise”
  • Congrès de l’AFSP, juillet 2017, Montpellier
    Organisateur des ST75 « Le rapport au rapport » avec V. Caby et ST17 « Politiques énergétiques : modèles alternatifs et dynamiques locales » avec S. Topçu
  • Journée d'étude à Cap Sciences à Bordeaux, 10 avril 2017,
    «Extraction des ressources : quelle transition énergétique pour la région Nouvelle-Aquitaine ?» avec S. Roche (Gretha)
  • World Congress of Political Science, 23 au 28 juillet 2016, Poznan
    Organisateur et discutant du panel (RC30) “Toward a New Extractivist Paradigm in the Global North?
  • ECPR General Conference, 26 au 29 août 2015, Montréal
    Panel Chair et discutant du panel “Knowledge and ignorance in policy-making
  • Organisateur de la journée d’étude de l’AJPB, 16 avril 2015,
    « Entre exceptionnalité et banalité : Penser la production et la circulation des savoirs »

 

Conférences et communications

Congrès internationaux :
  • Congrès de l’AFSP, 2-4 juillet 2019, Bordeaux, France
    21-“L’extractivisme français au prisme des conflits sur les hydrocarbures non conventionnels »
  • International Conference on Public Policy, 26-28 juin 2019, Montréal, Canada
    20-“Carbon capture and storage: a French failure story. When the problem get lost in the solution definition”
  • International Public Policy Association Workshop, 25-29 juin 2018, Pittsburg, Etats-Unis
    19- “Carbon capture and storage: resilience of a technical solution against climate change”
  • “The Right use of the Earth”, 1er juin 2018, Paris
    18-“Increase inventory, control downstream flows: Politicization of the underground and conflictual definition of the limits of Earth”
  • ECPR Workshop, avril 2018, Nicosia, Chypre
    17-Avec Stéphane Moyson, David Aubin, Maximilien Plancq et Baptiste Fievet « Which First? Relations between Policy Learning and Policy Change in the French Politics of Hydraulic Fracturing”
  • ECPR General Conference, 6 au 9 septembre 2017, Oslo, Norvège
    16-Panel “Politics of Scientific and Non-Scientific Knowledge Systems in Global Governance”: “Unconventional Fuel Controversy in Quebec: Between Coproduction of Knowledge and Legal Reform
  • 15-Congrès de l’AFSP, juillet 2017, Montpellier, ST16 « Savoirs et pouvoirs bureaucratiques dans le gouvernement de la nature », avec Yann Fournis et Amélie Dumarcher, « La construction de l’expertise du Bureau d’Audiences Publique sur l’Environnement (Québec) : le cas des projets éoliens (1997-2016) »
  • Congrès de l’Acfas, 9 au 13 mai 2016, Montréal
    13-« Hydrocarbures non conventionnels au Québec: un processus de coproduction de connaissances et de gouvernance de la fracturation hydraulique »

    12-« Quelle légitimité pour les experts ? Luttes pour le cadrage de la controverse sur le gaz de schiste en France et au Québec »
  • ECPR General Conference, 26 au 29 août 2015, Montréal, Canada
    11-S15P14 "Argumentative strategies and definitional struggles in the policy process", "Bedrock hydrocarbon controversies in France and Quebec: containment of arguments and policy framing"

    10-S32P136 "Experts, knowledge and legitimation", "The struggle for a legitimate expertise on the shale gas controversy in France and Quebec"

    Chair panel: "Knowledge and ignorance in policymaking", S32 "Knowledge and governance"
  • International Conference on Interpretive Policy Analysis, 8 au 10 juillet 2015, Lille, France

    9-Panel P05- Argumentative Strategies and Definitional Struggles in the policy process, "Unconventional hydrocarbon controversies in France and Quebec: containment of arguments and policy framing"

    8-Panel P69- Analyzing Policy Knowledges and Policy Practices: Governmentality, Problematization, Discourse, "Framing shale gas as a technical issue in France and in Quebec: experts legitimacy in the institutional forum"

    7-Panel P50- Science with and for society within global environmental issues. Interdisciplinary perspectives, "Unconventional hydrocarbon controversy in Quebec: between coproduction of knowledge and legal order"
  • International Conference on Public Policy, 1er au 4 juillet 2015, Milan, Italie
    6-Panel T01P11 - Policy and Politics in Hydraulic Fracturing: Advancing Theories of Contentious Policy Issues, "Hydraulic fracturing in France: Forums used as guidance instruments by policy entrepreneurs to exert their influence on the policy process" avec Stephane Moyson

    5-Panel T11P04 - Hydraulic fracking for shale gas as an interpretive problem, "What the frack? - Expertise legitimacy and conflictual interpretation of fracking in France and Quebec"
  • 4-Congrès de l'Association Française de Sociologie, 29 juin 2015, Saint Quentin en Yvelines, RT 38, "Construction des savoirs et cadrage des controverses sociotechniques : le cas du gaz de schiste en France et au Québec"
  • 3-ECPR General Conference, 4 septembre 2014, Glasgow, Écosse,
    section 18 “Governing Knowledge: Policy and the Politics of Knowledge Production and Use”, “Orienting a controversy through technical expertise: the struggle over shale gas in France and Quebec
  • 2-Congrès International de Science Politique, 22 juillet 2014, Montréal, Canada,
    session RC11 “Science and Politics”, panel “Techno Political Issues and Public Policy”, “Sociotechnical controversy: the impossible trade-off between expertise and public deliberation – The shale gas debate in France and Quebec
  • 1-International Conference on Public Policy, 28 juin 2013, Grenoble, France
    Panel « The use of expert and expertise in public policy making », “Sociotechnical controversy: the impossible accommodation between expertise and public participation – The shale gas debate in France and Quebec
Journées d’étude, colloques et invitations
  • 23-Journée d'étude  "Signifier la transition : mise en discours, mise en action", Table-ronde, 18 juin 2019, Pau, France
  • 22-“L’énergie régionale et la transition”, Présentation du rapport Acclimaterra, 3 juin 2019, Pau, France
  • 21-Fracking workshop, 8 novembre 2018, Augsburg, Allemagne, « Unconventional oil and gas in France : from popular distrust to politicization of the underground »
  • 20-Séminaire de la chaire en acceptabilité sociale, 30 octobre 2018, Montréal, Canada, « La politisation des utilisations du sous-sol pour la transition énergétique »
  • 19-Séminaire sociotechnique, 26 octobre 2018, Rimouski, Canada, « Naissance des STS constructivistes et perspectives de recherche »
  • 18-Rencontres de la science politique, 4-5 juillet 2018, Paris, « L’extraction des ressources naturelles du sous-sol : une accumulation concentrée de richesses et de pouvoirs »
  • 17-Présentation du rapport Acclimaterra, 8 février 2018, Bordeaux, « L’énergie régional et la transition énergétique »
  • 16-Northern Lights Project workshop, 6 février 2018, Pau, France, “Social risk and social science engagement with stakeholders”
  • 15-Journée d’étude sur les politiques locales de l’énergie, 22 novembre 2017, IEP Rennes, « Le gaz de charbon en Lorraine : héritage du passé et redéfinition de la transition énergétique »
  • 14-Journée d’étude sur les sous-sols dans le cadre de la focale Transition du laboratoire PASSAGES (UMR 5319), Université de Pau, 29 mai 2017, « La controverse sur le gaz de schiste et la politisation du sous-sol »
  • 13-Cycle de conférences du Centre d’études juridiques et politiques "la démocratie en questions", Université de La Rochelle, 23 mars 2017, « Démocratie environnementale: l'exploration du gaz de schiste en France et au Québec »
  • 12-Cycle de conférences interdisciplinaires ENERGIE, 10 mars 2017, à l'IMERA, Aix-Marseille Université, avec Stéphane Moyson, « The dynamic of policy processes on hydraulic fracturing: An international comparative research project »
  • 11-Colloque : Approches critiques de la « transition énergétique » dans les sciences humaines et sociales, 9 et 10 juin 2016, Strasbourg, « Hydrocarbures non conventionnels et territoires : (més)usages locaux de la transition énergétique »
  • 10- Les Midis-étudiants de l'Université Laval, 4 mai 2016, ""Non au gaz de schiste" - Cadrages et débordements de la controverse sur les hydrocarbures non conventionnels en France et au Québec".
  • 9-Conférences du Centre de recherche sur les Politiques et le Développement Social (CPDS), Université de Montréal, 26 avril 2016, « "Non au gaz de schiste" - Cadrages et débordements de la controverse sur les hydrocarbures non conventionnels en France et au Québec ».
  • 8- Séminaire du groupe de recherche interdisciplinaire sur le développement régional de l'Est du Québec (GRIDEQ), Université du Québec à Rimouski, 28 avril 2016, ""Non au gaz de schiste" - Cadrages et débordements de la controverse sur les hydrocarbures non conventionnels en France et au Québec".
  • 7-Journée d’étude de l’Association des jeunes politistes de Bordeaux (AJPB), 16 avril 2015, Bordeaux, « Diviser pour régner – participation publique et cadrage de la controverse du gaz de schiste en France et au Québec »
  • 6-Séminaire de recherche du Groupe de Recherche sur les Institutions et les Mouvements Sociaux, 3 novembre 2014, Université Laval, Québec, "Les acteurs influant sur la controverse des gaz de schiste en France et au Québec"
  • 5-Séminaire interne Gazhouille, 27 juin 2014, Nancy, « Mobiliser dans un monde incertain : le gaz de houille et la mise à l’agenda de la controverse sur les hydrocarbures non conventionnels en France et au Québec »
  • 4-Atelier Sociologie politique des sciences, 25 mars 2014, Sciences Po Bordeaux, Discussion et présentation de « Carbon Democracy » de Timothy Mitchell
  • 3-Séminaire Sociologie et politiques de l’énergie, 14 mars 2014, EHESS, Paris, “Mobiliser dans un monde incertain : quelle place pour la participation publique dans la controverse sur les gaz de schiste ? Une comparaison France-Québec »
  • 2-Journées doctorales du GIS Participation du public, décision, démocratie participative, 22 novembre 2013, Université de Bordeaux, « L’impossible accommodement entre participation publique et expertise dans la controverse sociotechnique sur les gaz de schiste »
  • 1-Journées doctorales du RT37 « Médias, engagement et mouvements sociaux », 29 mars 2013, Sciences Po Bordeaux, “Des stratégies médiatiques pour construire sa définition d’un problème public : le cas des gaz de schiste en France et au Québec”

Publications