2019-10-ColloquePossibleNécessaire

  • Aide
  • Recherche
  • Facebook
  • Twitter
Recherche

Accès directs

PDF
Vous êtes ici :

Colloque Le possible et le nécessaire : domaines conceptuels et expressions de la modalité Salle du Conseil- Bâtiment de Droit - Campus de Pau

En l’honneur de Paul Larreya
Laboratoires ALTER, UPPA (EA 7504) et CLIMAS, UBM (EA 4196)

Le colloque « Le Possible et le Nécessaire. Domaines conceptuels et expressions de la modalité » est co-organisé par le laboratoire Arts/Langages : Transitions et Relations (ALTER) de l’UPPA, le centre de linguistique en Sorbonne (CeLiSo) de Sorbonne Université, et l’équipe Cultures et Littératures des Mondes Anglophones (CLIMAS) de l’université Bordeaux Montaigne.


Ce colloque est dédié au professeur Paul Larreya, linguiste angliciste dont la renommée scientifique dépasse largement le cadre du Béarn dont il est originaire et où il réside. Ses travaux ont contribué, entre autres, à des avancées dans le domaine de la modalité, au niveau national et international.
Les communications porteront sur le partage, la structuration, la conceptualisation et la représentation de l’espace du discours à travers l’expression de la modalité (le possible, l’impossible, le nécessaire, le contingent, le certain, le probable et le vraisemblable). Seront abordés, en particulier, le découpage du domaine de la modalité, la question du rattachement d’une partie des modalités appréciatives aux domaines du possible et du nécessaire et les liens entre modalité épistémique, évidentialité et mirativité.


Les études mettront en évidence l’emploi de (types de) marqueurs privilégiés dans l’expression du possible et/ou du nécessaire, ainsi que la diversité de ces marqueurs : auxiliaires modaux, périphrases et expressions modales (be due to), verbes de modalité et diverses constructions (structures conditionnelles, relatives infinitives, énoncés capacitifs, constructions à sujet locatif) qui contribuent à exprimer une attitude modale. L’expression du possible et du nécessaire sera également explorée au niveau argumentatif et discursif, dans l’analyse de marqueurs de dire (dire / say) et des propriétés textuelles des formes modales, ainsi qu’à l’interface de la sémantique et de la pragmatique. Elle sera également examinée dans le domaine de l’acquisition d’une langue seconde (l’anglais par des apprenants francophones) et de la stylistique (chez Keats). L’utilisation des méthodes de corpus outillé sera présentée, notamment pour l’expression de la modalité dans divers types de discours ou genres (littérature, débat, discours politique et médical).


Ce colloque réunit des linguistes d’horizons divers, d’un point de vue scientifique aussi bien que géographique (français, européen, nord-américain). Il permettra des échanges fructueux entre des spécialistes de différentes branches de la linguistique (psycholinguistique, sociolinguistique, pragmatique, morpho-syntaxe, phonologie, discours de spécialité), sur l’anglais, le français, et d’autres langues européennes.
Il bénéficie du soutien financier de : ALAES (Association des Linguistes Anglicistes de l’Enseignement Supérieur), Pléiade (Université Paris 13), PRISMES (Université Sorbonne Nouvelle), le Conseil Régional de Nouvelle-Aquitaine.

En savoir plus