2019-02-ColloqueRuskin

  • Aide
  • Recherche
  • Facebook
  • Twitter
Recherche

Accès directs

PDF
Vous êtes ici :

Colloque "Au prisme de Ruskin : à travers l'éclat d'un kaléidoscope"Pau - Bâtiment lettres / Château de Pau

Colloque annuel de la Société française d’études victoriennes et édouardiennes (SFEVE) 2019, Au Prisme De Ruskin : "À travers l’éclat d’un kaléidoscope", les  8 et 9 février 2019, (UPPA/ Château de Pau) organisé par les laboratoires ALTER (EA 7504, UPPA) et CLIMAS (EA 4196, UBM). En partenariat avec l’UTLA.

Février 2019 verra le bicentenaire de la naissance de John Ruskin, éminent critique d’art victorien dont le nom et les idées demeurent, à bien des égards et dans de nombreuses disciplines, une référence essentielle des deux côtés de la Manche et de l’Atlantique. Telle une image imprimée sur la rétine, longtemps après que l’objet contemplé a disparu, la présence de Ruskin continue à imprégner de nombreux écrits dans des domaines aussi variés que l’architecture, l’art, l’économie et l’environnement. Rejeté par la génération édouardienne comme l’incarnation même du penseur victorien moraliste et collet monté, Ruskin fait désormais figure de précurseur et même de visionnaire, tant par sa défense du peintre William Turner que par son soutien aux jeunes Préraphaélites. Au-delà des siècles et des pays, ses visions utopistes ont nourri la pensée politique de personnalités comme Gandhi et sous-tendent aujourd’hui de nombreux projets de société liés à l’environnement et au développement durable.

Pour les membres de la SFEVE, cet anniversaire sera l’occasion d’interroger, une nouvelle fois, la manière dont les idées de Ruskin ont été interprétées, traduites et adaptées hors de l’Angleterre, en France mais aussi en Italie et de voir comment elles ont été transmises dans les multiples domaines impactés par ses écrits.

Ce colloque a pour objet d’explorer les filtres et les cadres théoriques au travers desquels les idées de Ruskin ont été perçues, adoptées, mais aussi déformées, magnifiées ou, au contraire, peut-être réduites. Il s’inscrit dans un cadre international puisque plusieurs manifestations autour de Ruskin sont prévues début 2019 (Londres, Oxford, Venise, Harvard) et a obtenu à ce titre le label « Ruskin To-day » (www.ruskin200.com).

Les communications présentées lors de ce colloque aborderont les points suivants :

  • la réception et l’interprétation des idées de Ruskin, dans les domaines de l’esthétique, de la politique, de l’économie ou plus largement de la culture,
  • les échanges entre Ruskin et d’autres écrivains, artistes ou mouvements,
  • Ruskin et l’apparition de nouvelles façons de voir et de penser (critique d’art, politique, éducation) : influences, transpositions, oppositions et héritages,
  • Ruskin « écologiste » : les questions environnementales, hier et aujourd’hui.

Trois conférenciers interviendront :

  • Monsieur le professeur George Landow (Brown University) : Ruskin, Credibility, & Power,
  • Madame la professeure Emily Eells (Paris Nanterre) : Proust's Ruskin: From Illustration to Illumination,
  • Monsieur Jérôme Bastianelli, directeur général délégué du Musée du Quai Branly : Repenser le patrimoine, hier et aujourd’hui – le génie de John Ruskin (en partenariat avec l’UTLA).

Plus d'informations

Programme (français)

Programme (anglais)