2016-11-Recurut

  • Aide
  • Recherche
  • Facebook
  • Twitter
Recherche

Colloques

    • Colloque Lexique et frontières de genreCampus de la Nive / Bayonne

      Cette rencontre scientifique se propose de croiser deux questions sur lesquelles beaucoup de chercheurs se penchent séparément : celle des genres textuels et celle du lexique, deux champs d’études dans...

      Lire la suite

    • 15èmes Rencontres Internationales de la Diversité : La diversité des ressources humaines au service de l’innovation - Perspectives contemporaines et internationalesCampus de la Nive / Bayonne

      Dans la tradition des Rencontres internationales de la diversité (RID) fondées en 2005 à l’université Pascal-Paoli, ces 15èmes rencontres internationales se dérouleront en France sur le site bayonnais...

      Lire la suite

    • Colloque international - Roman noir et journalisme : enquête de vérité Pau - Salle du Conseil du bâtiment des Lettres / Amphithéâtre de la Présidence

      Dans le cadre du partenariat entre l’UPPA et l’USMB, et en collaboration avec le festival Un aller retour dans le Noir, les laboratoires ALTER et LLSETI organisent du 1er au 4 octobre 2019 un colloque...

      Lire la suite

Traductions :
  • See this page in english
  • Ver esta página en español
PDF
Vous êtes ici :

Recurut – A la recherche des routes migratoires pyrénéennes

Le laboratoire ITEM a participé à un projet européen destiné à rechercher et analyser les flux migratoires et les itinéraires des deux côtés de la frontière pyrénéenne entre 1930 et 1970.

Fin 2013, Diego Gaspar et Roberto Ceamanos, professeurs d’histoire à l’Université de Zaragoza, contactent le laboratoire Identités, Territoires, Expressions, Mobilités (ITEM) de l’UPPA. Le premier travaille, notamment, sur les combattants aragonais qui ont choisi de rejoindre la France libre. Ensemble, ils ont en tête de reconstituer la mémoire et l’histoire de ceux qui ont franchi la frontière, ainsi que les itinéraires empruntés au cours du XXème siècle. Les Pyrénées furent à la fois le point de passage pour les réfugiés espagnols pendant la guerre civile, la voie d’évasion pour les aviateurs tombés, les troupes alliées, les juifs poursuivis pendant la seconde guerre mondiale et le point de départ de nombreux émigrants économiques espagnols.

« Le projet nous a aussitôt séduits, se souvient Laurent Jalabert, enseignant-chercheur à Pau. Nous avons été sensibles à sa dimension transfrontalière, à son volet patrimonial et, bien sûr, au sujet en lui-même. Il s’agit d’une étude historique, sociologique, socio-économique et iconographique du rôle de la frontière dans la migration, permettant d’analyser l’apport des migrations dans la construction identitaire franco-espagnole. » ITEM s’est doncvolontiers associé, pendant un an, à l’Université de Zaragoza et à laFundación AITIIP pour mener à bien ce projet baptisé Recurut,pour Recuperación de las rutas. L’université espagnole s’estchargée des entretiens avec les témoins et leurs descendants, laFundación AITIIP de la conception d’un site internet et d’uneapplication mobile ad hoc, et le laboratoire ITEM, des recherchesdocumentaires et de la réalisation de panneaux-bornes associanttextes, photos et vidéos, destinés à jalonner les itinéraires.

Le projet s’est achevé fin 2015 et le résultat est maintenant accessible à tous sur un site web dédié. Six routes ont finalement été sélectionnées sur toute la chaîne des Pyrénées. Elles reprennent les flux entraînés par la guerre civile espagnole, la contrebande, la seconde guerre mondiale ainsi que ceux liés aux situations économique et politique du Portugal et de l’Espagne.

Chacune d’entre elles fait l’objet d’une carte détaillée, enrichie de commentaires, de témoignages, de photos et de vidéos. Les panneaux-bornes réalisés par le laboratoire ITEM sont, eux aussi, bien en place sur le terrain. Il ne reste plus qu’à enfiler ses chaussures de marche pour six grandes et belles randonnées... historiques !

 

Contact : Victor Pereira, victor.pereira @ univ-pau.fr