2016-11-TerreH2020

  • Aide
  • Recherche
  • Facebook
  • Twitter
Recherche

Colloques

    • Colloque Lexique et frontières de genreCampus de la Nive / Bayonne

      Cette rencontre scientifique se propose de croiser deux questions sur lesquelles beaucoup de chercheurs se penchent séparément : celle des genres textuels et celle du lexique, deux champs d’études dans...

      Lire la suite

    • 15èmes Rencontres Internationales de la Diversité : La diversité des ressources humaines au service de l’innovation - Perspectives contemporaines et internationalesCampus de la Nive / Bayonne

      Dans la tradition des Rencontres internationales de la diversité (RID) fondées en 2005 à l’université Pascal-Paoli, ces 15èmes rencontres internationales se dérouleront en France sur le site bayonnais...

      Lire la suite

    • Colloque international - Roman noir et journalisme : enquête de vérité Pau - Salle du Conseil du bâtiment des Lettres / Amphithéâtre de la Présidence

      Dans le cadre du partenariat entre l’UPPA et l’USMB, et en collaboration avec le festival Un aller retour dans le Noir, les laboratoires ALTER et LLSETI organisent du 1er au 4 octobre 2019 un colloque...

      Lire la suite

Traductions :
  • See this page in english
  • Ver esta página en español
PDF
Vous êtes ici :

TERRE H2020 - L’Europe veut former des généticiens… durablement !

Le laboratoire SIAME participe à un programme européen de formation d’ingénieurs et de chercheurs consacré au développement de structures de génie civil à faible impact carbone.

Des briques en terre crue, des parpaings en béton, une presse à haute pression... Bienvenue dans l’antre de Domenico Gallipoli à Anglet, dans l’atelier du laboratoire des Sciences de l’Ingénieur Appliquées à la Mécanique et au Génie Électrique. C’est ici que des chercheurs de l’UPPA développent des projets de recherche sur des matériaux de construction à faible impact carbone.

« Nous travaillons sur les briques en terre crue, explique Domenico Gallipoli. En compactant l’argile, nous parvenons à obtenir une brique solide, résistante à 10 mégapascal, comparable à une brique en terre cuite traditionnelle. Le premier défi consiste à développer des modalités pour éviter le phénomène d’érosion sans application de produits chimiques. Le deuxième est d’améliorer la résistance mécanique par l’ajout de fibres végétales ou issues du recyclage industriel. »

Les enjeux industriels et environnementaux s’avèrent conséquents, à condition de former au préalable des ingénieurs et des chercheurs spécialisés en géotechnique. C’est l’objet du programme de recherche européen H2020 TERRE (Training Engineers and Researchers to Rethink geotechnical Engineering for a low carbon future) auquel participe le laboratoire SIAME. Lancé en novembre 2015 pour une durée de 4 ans, le projet associe 14 partenaires en Europe sous la coordination de l’Université de Strathclyde au Royaume-Uni. L’UPPA est la seule université française à participer au programme. Dans l’hexagone, l’INRA, le CIRAD et le centre de ressources technologiques Nobatek à Anglet sont aussi de la partie.

La feuille de route prévoit d’ailleurs que le campus d’Anglet accueille, en juin 2017, l’école « Advanced geotechnical design and fundamentals of carbon cycle and greenhouse effets ». Une reconnaissance européenne méritée.

 

Contact : Domenico Gallipoli, domenico.gallipoli @ univ-pau.fr