IE ECP

  • Aide
  • Recherche
  • Facebook
  • Twitter
Recherche

Prochainement

    • Bois et matériaux biosourcés : Nouvelles fonctionnalités, traitement et cycle de vie des matériauxMatinée thématique - Mont-de-Marsan

      Cette "Matinée thématique" vous est proposée par UPPA TECH et le pôle de compétitivité XYLOFUTUR, en collaboration avec CEPYA. Ouverte aux industriels et aux chercheurs, elle est l’occasion d'échanger...

      Lire la suite

Traductions :
  • See this page in english
PDF
Vous êtes ici :

IE ECP / Étudier le comportement des poissons migrateurs

L’installation expérimentale ECP permet d’étudier le comportement des poissons migrateurs en milieu contrôlé ou semi-naturel.

Adossée au laboratoire ECOBIOP, dont la mission principale est l’amélioration des connaissances sur l’effet des perturbations environnementales des populations de poisons, l’installation expérimentale ‘’écologie comportementale des poissons’’ (IE ECP) forme l’un des quinze plateaux thématiques du centre de services instrumental de l’UPPA. Les équipements sont essentiellement répartis sur deux localités des Pyrénées-Atlantiques : le plateau technique expérimental, sur le site de l’Aquapôle à Saint-Pée-sur-Nivelle, et le site expérimental du Lapitxuri, à Ainhoa. Le dispositif est complété par un site observatoire in natura instrumenté sur La Nivelle, un petit fleuve côtier faisant partie du réseau international des «Index Rivers».

Le plateau de Saint-Pée est dédié à l’expérimentation en milieu contrôlé. Outre un atelier énergétique pourvu du matériel de respirométrie et d’une plate-forme extérieure de bassins expérimentaux, il comprend un fluvarium annulaire de 10 m de long avec courant intérieur et deux chronotrons mimant les marées. La lumière, la qualité de l’eau ou la température sont parmi les paramètres qui peuvent être modulés pour mener les recherches sur les populations de poissons sauvages (anguilles, salmonidés, aloses...).
En tête du bassin de la Nivelle, le site du Lapitxuri dispose lui aussi d’équipements originaux et uniques en Europe, dont une rivière expérimentale de 130 m de long, au débit entrant ajustable, permettant d’étudier les poissons jour et nuit (croissance, dispersion, reproduction...) grâce à des sas d’observation subaquatique et à des équipements vidéo. « La diversité et la complémentarité de nos installations nous permettent de mener des travaux de recherche à différentes échelles, de l’individu à la population, et de nous adapter ainsi aux besoins de chacun », résume Jean-Christophe Aymes, codirecteur d’IE ECP.