À la découverte de la mission interdisciplinaire “Écosystèmes”3 questions à Christine Bouisset et Matthias Vignon

 

La signature scientifique de l’UPPA se décline en cinq missions interdisciplinaires focalisées sur les enjeux sociétaux. La mission Adapter les écosystèmes littoraux, forêts et montagnes pour les rendre plus résilients est animée par Christine Bouisset (TREE) et Matthias Vignon (ECOBIOP). Rencontre.

Quel est le périmètre de votre mission ?

Dès leur nomination, les animateurs de mission ont travaillé sur des mots clés et des champs thématiques permettant d’englober les projets de recherche menés à l’UPPA dans leur périmètre. Les principaux champs thématiques identifiés dans notre mission sont les suivants :

  • Impact climatique sur les écosystèmes d’eau douce ;
  • Impact des changements environnementaux sur le littoral ;
  • Micro et nano-plastiques dans les environnements marins et littoraux ;
  • Polluants et contaminants dont émergents ;
  • Suivi environnemental (capteurs, bio-indicateurs, modélisations statistiques)

Ces thématiques s’inscrivent dans trois des objectifs de développement durable (ODD) de l’ONU : Mesures relatives à la lutte contre les changements climatiques (13), Vie aquatique (14) et Vie terrestre (15).

Lors du Forum sur les transitions qui s’est tenu en novembre, nous avons souhaité proposer à la communauté universitaire un large panorama de la recherche menée dans les laboratoires de l’UPPA concernés par la mission. Des ateliers qui avaient pour thème : « Barrages et restauration des cours d’eau », « Eau, montagne et changements climatiques », « Vulnérabilité des littoraux » ont également été l’occasion de permettre aux participants de différents horizons de réfléchir ensemble à des enjeux sociétaux et aux défis scientifiques associés.

Atelier sur la vulnérabilité des littoraux

Quelles sont les actions et points d’étape prévus pour 2024 ?

En 2024 nous allons poursuivre le travail de communication et d’animation autour de la mission.

Nous allons affiner la cartographie de la recherche dans le périmètre de notre mission pour mieux identifier toutes les compétences présentes à l’UPPA. Cela nous permettra d’être un centre de ressources pour impulser ou faciliter le développement de dynamiques collectives et le montage de projets de recherche interdisciplinaires.

Enfin, lors du forum nous avons constaté l’enthousiasme des étudiants pour réfléchir et agir autour des enjeux environnementaux, en appréciant tout particulièrement les regards croisés entre disciplines, aussi allons-nous travailler en direction des formations et des écoles doctorales. Une façon de mobiliser la jeunesse du territoire pourrait être la création d’un laboratoire citoyen sur les écosystèmes et la transition écologique.

Ateliers étudiants sur le cycle de l'eau

Qu’est-ce qui vous a motivés pour devenir animateurs de mission interdisciplinaire ?

L’idée que pour affronter la complexité des enjeux sociétaux et environnementaux contemporains l’interdisciplinarité est indispensable : il faut pouvoir prendre de la hauteur et sortir d’une vision des choses segmentée, en promouvant une approche holistique. Il y aura toujours besoin d’une recherche disciplinaire pointue, mais pour innover il faut également être capable d’interconnecter les compétences et les savoirs entre eux. Créer les conditions pour développer cette interdisciplinarité est un défi stimulant autant qu’enrichissant.

Propos recueillis par la Direction de la communication UPPA

Photos Direction de la communication UPPA